Les Presses de l'Université d'Ottawa

  • Les PME représentent la majorité du tissu industriel de la plupart des nations et y créent la majorité des emplois. Elles sont devenues les outils qu´utilisent bien des gouvernements et des partenaires au développement pour réduire la pauvreté et stimuler et diversifier les économies. Dans une perspective comparative, cet ouvrage étudie l´entrepreneuriat dans trois pays de culture et de niveau économique différents, malgré leur appartenance commune à l´espace de la Francophonie : un pays industrialisé et membre du G8, le Canada, un pays émergent et membre de l´Union européenne, la Roumanie, et un pays en voie de développement d´Afrique et exportateur de pétrole, le Congo Brazzaville. L´étude s´inscrit dans le contexte de l´analyse institutionnelle et intègre, notamment, la culture du développement durable, visant à mettre en évidence l´impact de divers facteurs sur les spécificités du comportement entrepreneurial des PME. Les auteurs avancent que la promotion des PME dépendra fondamentalement de la capacité à générer des institutions de qualité qui jouent un rôle déterminant dans une meilleure coordination marchande.

  • La stabilité de la Malaysia -- gouvernée depuis 1957 par le même parti politique -- n´est pas assurée, ni par les mécanismes de la démocratie libérale, ni par des traits culturels, mais par l´État rentier et ses institutions. Les États rentiers puisent la majeure partie de leurs revenus à l´étranger, sous forme de rentes -- ces États sont redistributeurs et non pas extracteurs de ressources. Parce que leurs revenus ne proviennent pas de la taxation de la population, ils sont réputés autonomes et peu dépendants de la société dont ils sont issus. Cette étude compare les différentes périodes de l´histoire de la Malaysia, utilisant les indicateurs conventionnels pour classifier des États rentiers : les activités d´exportation, la structure de la taxation, les investissements publics et les choix gouvernementaux en matière de développement socio-économique, ainsi que le cadre législatif autoritaire. L´ouvrage analyse la stabilité politique du régime non-démocratique de la Malaysia. Cette analyse, qui puise à l´histoire du développement politique et économique, met en lumière la dynamique spécifique d´un État rentier.

  • Cet ouvrage est consacré au parcours de vie des usagers réguliers et fréquents de cocaïne. Plus spécifiquement, les auteurs se sont fixés deux objectifs. Un premier consiste à mieux comprendre la trajectoire des consommateurs coutumiers de cocaïne en analysant les dynamiques qui sous-tendent ce processus. Ceci fait, il est alors possible d'approfondir la relation qui existe entre la consommation habituelle de cocaïne et la criminalité, ce qui constitue le deuxième objectif de l'ouvrage. Ce livre ne vise pas tant à décrire les phases de la trajectoire de consommation de cocaïne qu'à essayer de comprendre les raisons de cet itinéraire.

  • Cet ouvrage souligne le 40e anniversaire du Département de criminologie de l´Université d´Ottawa, fondé en 1968. On y relate l´histoire du département de ses origines à nos jours en mettant l´accent sur les débats théoriques qui ont influencé son approche critique et autoréflexive de la criminologie. Les articles qui le composent s´inscrivent dans cet ordre d´idée en mettant en question la perspective traditionnelle de la criminologie sur divers sujets, notamment les études policières, la santé mentale, la violence politique, le suicide et la prévention du crime. Droits et voix souligne le rôle primordial que joue l´Université d´Ottawa dans la redéfinition de la criminologie et la promotion du militantisme, de la justice sociale et de la compassion. -- This volume commemorates the 40th anniversary of the University of Ottawa´s Department of Criminology, founded in 1968. It relates the history of the department from its origins to today, focusing on the theoretical debates that have influenced its critical and self reflexive approach to criminology. The contributions to this volume continue in that vein by questioning the traditional perspective of criminology on a variety of topics including police studies, mental health, political violence, suicide, and crime prevention. Rights and Voices reveals the significant role that the University of Ottawa has played in redefining criminology to advocate activism, social justice, and compassion.

empty