SPM

  • Comment rédiger un certificat médical pour "faire du tir" et que faut-il écrire ? Engage-t-on sa responsabilité pour établir un certificat lors d'une demande d'inscription à l'examen du permis de chasser ou pour rédiger un document pour ce patient qui vient d'hériter du fusil du grand-père et qui veut le conserver ? Cet ouvrage explique les arcanes de la législation des armes et détaille les diverses situations pour que ces certificats ne deviennent pas une source d'inquiétude supplémentaire à une époque où la détention et l'usage d'une arme provoquent une angoisse sociétale.

  • Voici la version chinoise de l'ouvrage de Hervé Lapous. Il a décidé de rompre les préjugés du viager avec un ouvrage portant principalement sur sa physiologie. Il est important pour lui d'anticiper sur les bouleversements économiques qui sont en train de croître dans notre société. Actuellement, la documentation disponible traite seulement de l'exécution du contrat de viager en méconnaissant singulièrement les raisons qui poussent au choix de ce mode de vente ou d'acquisition immobilière. Cette philosophie du viager touche aujourd'hui de plus en plus d'acteurs économiques.

  • Pour l'auteur, la vente en viager se prépare à être dans les années qui viennent l'innovation la plus marquante des pratiques financières des hommes d'affaires comme des ménages. La documentation disponible traite principalement de l'exécution du contrat de viager en méconnaissant singulièrement les raisons qui poussent au choix de ce mode de vente ou d'acquisition immobilière. Il y a en effet une philosophie du viager qui concernera un nombre croissant d'acteurs économiques. Plusieurs chapitres traitent plus particulièrement du viager financier et du viager mobilier. L'ouvrage est en outre pourvu d'une table générale des taux de conversion applicables aux rentes viagères selon l'âge des vendeurs.


  • Partant du constat que tout ce qui relève de l'économie et de la finance, les domaines publics comme privés, sont organisés sur la base de comptes, l'auteur en a effectué une analyse critique. Si l'ensemble de la société est soumis à la règle de l'équilibre financier, et que ceci est devenu un dogme, l'auteur révèle aussi que la qualité et la fiabilité des comptes ne justifient pas l'importance et la confiance qu'on leur accorde. Selon l'auteur, le fonctionnement de la société repose sur une pensée, un système de valeurs, une morale critiquables. Son ouvrage tente de déboucher sur sur une proposition de réforme de la pensée et de métamorphose de la société.

  • Les "financiers" étaient, sous l'Ancien Régime, les comptables des deniers du Roi, chargés des recettes royales (receveurs généraux des finances, fermiers généraux, administrateurs des Postes...), ou à la tête des diverses trésoreries (gardes du Trésor royal, trésoriers de la Guerre, de la Marine, de la Maison du Roi) ; ils étaient aussi des prêteurs et des investisseurs institutionnels. Ces financiers ont joué un rôle essentiel dans la marche des affaires économiques, et s'attirant tantôt les faveurs du Prince, tantôt le courroux du peuple.

  • Voici une description approfondie des grandes institutions financières françaises au XVIIIe siècle, précisant leurs origines respectives, ainsi qu'une étude des politiques de réformes administratives successives, concernant l'organisation financière du Royaume, entreprise à partir de la Régence jusqu'à la Révolution. Celle-ci s'achève par la présentation de la disparition progessive du système financier, jusqu'à son terme en août 1793, et la résurgence de certaines de ces administrations sous le Directoire et le Consulat.

  • Arrêt des Parlements ; sentences de police ; jugements ; discours... : à travers tous ces actes imprimés, c'est toute la vie quotidienne du moment qui ressurgit. Toute la complexité, la dureté, la violence, la diversité des privilèges, l'évolution des sciences et techniques, le « combat politique », le blocage de la société et la préparation des États généraux sont révélés. Cet ouvrage est un instrument de travail précieux et essentiel pour toute personne qui s'intéresse au règne de Louis XVI.

  • Voici une contribution à un recensement des actes imprimés officiels du pouvoir souverain entre mai 1774 et juin 1789. Il s'agit essentiellement des actes royaux : arrêts du Conseil d'État du roi ; édits, lettres patentes, ordonnances, déclarations, instructions, règlements, décisions et lettres du roi ; conventions et traités. C'est toute "l'histoire officielle" qui resurgit, mais, au-delà, c'est toute la vie quotidienne à l'époque de Louis XVI qui est révélée.

  • Hervé Lapous a décidé de rompre les préjugés du viager avec un ouvrage portant principalement sur sa physiologie. Il est important pour lui d'anticiper sur les bouleversements économiques qui sont en train de croître dans notre société. Actuellement, la documentation disponible traite seulement de l'exécution du contrat de viager en méconnaissant singulièrement les raisons qui poussent au choix de ce mode de vente ou d'acquisition immobilière. Cette philosophie du viager touche aujourd'hui de plus en plus d'acteurs économiques.

empty