Littérature traduite

  • Voici un bréviaire philosophique à garder dans sa poche pour conserver la " mémoire véritable " et se préserver de la mémoire électronique, qui " ne cesse de supplanter la réalité elle-même ".
    Rempli de trouvailles et d'astuces mnémotechniques, voici un véritable plaidoyer pour le réapprentissage de la lecture et de la franche communication entre les hommes.
    " Ceronetti regarde autour de lui, et il perçoit aussitôt ce qui est pourri, dans les mots comme dans les aliments, dans le geste comme dans l'image. De ses impressions, il rend compte avec des jugements tranchants, sans jamais craindre de déplaire au public. " Roberto Calasso.
    Traduit de l'italien par Béatrice Vierne
    Simultanément à Pour ne pas oublier la mémoire paraît aux Éditions du Cerf Insectes sans frontières.

  • Dans ce recueil de pensées inédit en France, Ceronetti reprend son pèlerinage dans les domaines qu'il explore depuis toujours : les trésors philologiques du latin, du grec, de l'hébreu ; les vies des saints, les grands moments de l'Histoire. Cette merveilleuse chronique à bâtons rompus, écrite dans un style unique et enlevé, nous entraîne dans le grand maraudage de la vie.
    Simultanément à Insectes sans frontières paraît aux Éditions du Cerf Pour ne pas oublier la mémoire.

empty