Langue française

  • Quel romancier promenait son homard en laisse dans les jardins publics parisiens ?
    Quelle icône de Hollywood martyrisait ses enfants ?
    Quel écrivain aimait par-dessus tout décapiter des rats dans des bordels ?
    Quel musicien vivait dans un placard, entouré de dizaines de parapluies ?
    Quel philosophe étrangla sa femme sans en avoir conscience ?
     
    Franchement cinglé Van Gogh ? Dangereusement azimuté Maupassant ? Bon pour l'asile Kubrick ? Dans une savoureuse galerie de portraits, Christophe Bourseiller dévoile la folie des génies. Sous sa plume enlevée, ils apparaissent, saisis sur le vif, dans leurs excès quotidiens et leurs délires parfois meurtriers. Paranoïaques, maniaques, fantasques, superstitieux ou redoutablement névrosés... : un tour d'horizon des grands esprits qui ne tournaient pas rond.
     
    Avec la participation involontaire de Blaise Pascal, Friedrich Nietzsche, Vincent Van Gogh, Marcel Proust, Virginia Woolf, Erik Satie, Salvador Dalí, Stanley Kubrick et bien d'autres !
     
    Christophe Bourseiller est écrivain, historien et comédien. Il est l'auteur de trente-deux ouvrages, dont Et si c'était la vérité ? (La Librairie Vuibert, 2015).

  • Qu'ont donc de si particulier les écrivains pour que nous soyons pris de cette irrésistible envie de pousser la porte de leur cabinet secret ?Dans ces pages, on découvrira :o les poèmes que s'échangeaient deux collégiens liés par une indéfectible amitié, les jeunes Albert Cohen et Marcel Pagnol... Des textes encore inédits à ce jour.o dans quelle étonnante posture le poète-diplomate brésilien Vinicius de Moraes aimait composer ses oeuvres.o comment Cervantès, condamné à avoir la main droite tranchée, perdit l'usage de la main gauche en combattant les troupes d'Ali Pacha.o ce qui a poussé Tolkien à prendre la plume du Père Noël pour répondre à des lettres d'enfants.o pourquoi Pablo Neruda n'est pas Pablo Neruda...Florient Azoulay, touche-à-tout à l'érudition pétillante, aime les écrivains. Il traque leurs manies inavouables, s'amuse de leurs ego chatouilleux et de leurs mesquineries charmantes... mais, surtout, rend hommage à leur génie. Voici un fantastique bréviaire des bizarreries qui font, sinon la grandeur, la vie de la littérature.

empty