Littérature traduite


  • "Depuis qu'il écrit poèmes, romans, nouvelles, pièces de théâtre, livrets d'opéra, depuis qu'il peint, à l'encre de Chine, sur papier ou sur toile, des tableaux de toutes les tailles, mais jamais avec des couleurs, seulement avec les multiples nuances qui vont du blanc au noir, depuis qu'il filme, en plein air ou en studio, en couleur ou en noir et blanc, et crée des films muets ou parlant, depuis qu'il prononce des discours à l'invitation des musées, universités, associations artistiques et littéraires du monde entier, Gao Xingjian s'exprime en son nom propre, sans suivre les modes, en livrant son témoignage au sujet des difficultés existentielles que rencontrent les hommes depuis des temps immémoriaux, sans jamais penser que l'avenir pourrait être radieux, sans jamais croire aux discours des hommes politiques, des philosophes radicaux, des prophètes et des démiurges.
    C'est un homme seul, qui n'appartient à aucune chapelle et qui se contente de livrer aussi bien sa vision du monde passé et du monde actuel que sa propre expérience artistique."
    ND
    préface et traduction du chinois par Noël Dutrait
    L'oeuvre de Gao a été récompensée par le prix Nobel de littérature en 2000.

  • Pensez à un roman que vous connaissez bien. Imaginez les traits de son personnage principal. Observez-le attentivement, faites-le avancer sur la scène de votre esprit. Que voyez-vous ? Au mieux une silhouette, le mouvement d'une chevelure, un oeil noir... Au pire vous ne voyez rien, votre personnage est le narrateur, vous vivez le roman à travers ses yeux. Rassurez-vous, cela ne fait pas de vous un mauvais lecteur.
    Peter Mendelsund a exploré nos esprits de lecteurs submergés de mots, d'images, de souvenirs et d'émotions pour comprendre comment y prennent vie Anna Karénine, Madame Bovary ou Hercule Poirot, comment des lettres noires sur du papier blanc peuvent tant donner à voir.
    L'histoire qu'il nous raconte s'appelle Lecture.
    " Un livre étincelant. Les mots et les images se répondent avec beaucoup d'esprit. " Chris Ware.
    " Ceci n'est pas un livre, c'est un texte sacré. Il inspire, ouvre l'esprit et prouve que Mendelsund est un total génie. " Heidi Julavits, The Believer.

    " Une réflexion excentrique, fringante et délicieuse sur le merveilleux acte qu'est la lecture. [...] Un livre qui doit être lu, relu, montré aux jeunes graphistes et partagé. "Kirkus Review of Books.
    Livre de l'année 2014 du San Francisco Chronicle.

empty