Editions Rue d'Ulm

  • Rien, dans les 17 règles du football codifiées par l'International Football Association Board en 1886 et toujours en vigueur, ne dit que les femmes ne peuvent pas y jouer. Pourtant l'histoire du football féminin est loin d'avoir été un long fleuve tranquille : s'il a eu ses heures de gloires après la Première Guerre mondiale, il est retombé dans l'anonymat jusqu'aux années 1960 avant de redevenir aujourd'hui l'objet de beaucoup d'intérêts.
    La Coupe du monde en France en 2019, de par son succès populaire et économique, a sans doute été un tournant dans l'histoire de ce sport. L'évènement est sorti du cadre sportif en suscitant diverses polémiques, notamment celle des inégalités de revenus entre footballeurs et footballeuses.
    Mais en France comme ailleurs, alors que les sélections nationales semblent avoir trouvé leur public, les meilleurs clubs n'enthousiasment que rarement les foules : financièrement, comparé à son homologue masculin, le football féminin demeure une très petite « affaire ».
    Ce livre fournit des outils d'analyse pour mieux comprendre l'économie du football féminin et envisager son développement.

  • Le Discours sur notre langue (1524) est la seule incursion de Machiavel dans la linguistique et l'une de ses oeuvres les plus personnelles. Véritable plaidoyer patriotique en faveur des droits du parler florentin, il affirme que la littérature italienne naît à Florence avec Dante, Pétrarque et Boccace, dont tous les autres écrivains d'Italie ont dû apprendre la langue, tant leur propre parler était inapte à la littérature. Le Discours constitue ainsi l'acte de naissance de la « question de la langue », qui mobilisera ensuite pendant des années de nombreux lettrés italiens. Il vaut notamment par le dialogue central entre Dante ressuscité et Machiavel, qui convoque l'auteur de La Divine Comédie en personne pour le soumettre à un interrogatoire serré sur ses choix linguistiques et stylistiques - et le désavouer.
    Edition bilingue et nouvelle traduction

  • Il y a cinquante ans paraissaient les Problèmes de linguistique générale d'Émile BENVENISTE, livre fondateur du grand linguiste qui a marqué la naissance de la collection « Bibliothèque des Sciences humaines » aux éditions Gallimard. Pour célébrer cet anniversaire, ainsi que le 40e anniversaire de la mort de l'auteur, des chercheurs réunis fin 2016, dont certains l'ont bien connu, lui ont rendu hommage en étudiant ses sources, son apport scientifique et sa réception internationale.À partir des archives inédites du Cercle linguistique de Prague ou de l'analyse de manuscrits portant sur des objets de recherche peu évoqués auparavant (par ex. la question de la numération linguistique), ce livre montre l'amplitude conceptuelle et théorique de Benveniste ; il dresse également un état des lieux de la diffusion de son oeuvre à l'étranger, dans des aires comme la Chine, le Japon ou le Brésil, où la réalité de cette diffusion était peu connue. Postface de Pierre NORA. On trouvera en annexe la liste exhaustive des très rares archives sonores portant la voix de Benveniste (conservées à l'Ina) ainsi que la transcription de son dialogue de mars 1967 avec Pierre NORA lors du lancement de la collection.

  • REVUE LALIES N.38

    Daniel Petit

    1. Introduction au vieil islandais, par Audrey MATHYS
    Présentation du vieil islandais
    Morphophonologie : histoire du système phonologique et règles synchroniques
    Morphophonologie (2) : quelques éléments de morphologie flexionnelle
    Cliticisation et affixation
    Vieil islandais et islandais moderne
    Bibliographie



    2. Les énoncés ordinaires à paraphrase métonymique, par Vincent NYCKEES
    Quand l'hyperlogicisme perd le sens : retour sur l'analyse linguistique des énoncés ordinaires à paraphrase métonymique de Nunberg à Langacker et à Kleiber. Présentation, discussion et contre-analyses




    3. Le recueil poétique à l'époque hellénistique, par Christophe CUSSET et Évelyne PRIOUX
    Enjeux historiques et poétiques du recueil
    Introduire au recueil : l'apport des pièces liminaires
    Les organisations numériques, thématiques et politiques du recueil poétique : l'exemple des Hymnes de Callimaque
    Parcours poétiques de Posidippe
    Du livre hellénistique au décor domestique impérial : les autres espaces du recueil




    Varia
    Les inventeurs de l'élégie : les enjeux des listes canoniques des poètes élégiaques, par Maria KAZANSKAYA
    Relire la mort de Palinure : personnages, effets de structure et intertextes au service du sens, par Oriane DEMERLIAC


  • Lalies n° 39
    - - - - - - - - -
    Sommaire
    1. Le traitement automatique des langues : tendances et enjeux (Thierry Poibeau



    2. Convergences et divergences au sein du bosniaque-croate-monténégrin-serbe (Marijana Petrovic)
    3. Critique littéraire grecque et poésie latine : Denys et Horace, Longin et Virgile (Casper de Jonge)
    4. Varia : L'ode III, 28 d'Horace et le genre de la nénie (Cécile Tep) ; L'autométatextualisation de la difficulté : étude d'un procédé critique (Marie de Toledo) ; Noms de peuples - calque, traduction, création (Alain Christol) ; Éléments pour un cours de critique textuelle : l'exemple du grec ancien (Victor Gysembergh)

  • Lalies est une publication à périodicité annuelle qui traite de linguistique et de théorie littéraire, avec, comme champ d'application principal, les langues et littératures grecques et latines. Elle fait aussi place à la linguistique comparée indo-européenne et à la linguistique générale. Chaque numéro s'articule en trois ou quatre sections thématiques, l'une d'elles étant régulièrement consacrée à la présentation d'une langue, indo-européenne ou non, par un spécialiste reconnu. Les articles, en majorité écrits en français, sont précédés de deux résumés, l'un en français, l'autre dans l'une des langues de l'Union européenne. Textes édités par Jean LALLOT et Daniel PETIT

empty