FeniXX réédition numérique (Fleurus)

  • Un livre qui a fait choc, qui doit faire encore choc. Toutes ces pages ont été vécues ; elles ont été aussi le point de départ de recherches, d'expériences, de réalisations multiples. Ici nous apparaît l'univers de tous ceux que l'on nomme handicapés, inadaptés, ou, plus récemment, marginaux, exclus et qui ne devraient pas l'être, tant il s'avère qu'ils ont besoin de nous et que, tous, nous avons besoin d'eux. En eux, que notre société considère trop souvent comme perdus, la vie doit être plus forte que la mort et, à cette victoire, nous devons tous coopérer. Cela est d'autant plus vrai que nous sommes plus directement associés à la thérapeutique et à la rééducation comme éducateurs, médecins, psychologues, travailleurs sociaux et paramédicaux. Cela est particulièrement évident pour les parents et familles dont l'épreuve physique ou psychique a atteint l'un des leurs. À tous ceux-là et plus spécialement encore à ceux qui participent à l'action catéchétique et pastorale, le mystère central du christianisme, celui de la résurrection, apparaît comme une incomparable lumière et donne un sens nouveau à leur action, à leur existence. Mais c'est à tous les hommes de bonne volonté que s'adresse en définitive un tel livre. Quel que soit leur credo il souhaite leur apporter, à partir d'une vision lucide, presque crue, de la réalité et de ses scandales, un message d'espérance.

  • Cet ouvrage est une réédition numérique d'un livre paru au XXe siècle, désormais indisponible dans son format d'origine.

  • Sonder le sens des valeurs qui inspirent son action professionnelle, voilà ce que tente de faire Gilles Gendreau dans son analyse de l'intervention psycho-éducative. Une telle réflexion arrive à point alors que l'intervention auprès des jeunes en difficulté est de plus en plus évaluée et critiquée. On lui reproche tantôt de trop s'inspirer du modèle médical, tantôt de faire de trop larges emprunts au modèle sociologique. L'éducateur, ou le psycho-éducateur, n'en continue pas moins de chercher, à travers ses expériences professionnelles ou ses recherches systématiques, des modèles originaux susceptibles de guider son intervention, ce qui ne le dispense aucunement d'appuyer ces modèles sur des valeurs solides. Pour ce faire, Gilles Gendreau utilise une grille d'analyse qui s'inspire largement du modèle systémique sans perdre de vue les deux pôles de l'intervention : le sujet en difficulté, objet de l'intervention, et l'éducateur spécialisé, animateur de cette même intervention.

empty